2020 Visite des bibliothèques Lire en Afrique de Casamance

mercredi 19 février 2020
par  LEA

Nous voici de nouveau sur les routes de Casamance pour visiter les bibliothèques Lire en Afrique. Une tournée organisée en 3 temps, d’abord le Balantacounda, puis Coubalan et la route de Diouloulou entre Blouf et Fogny et enfin la boucle du Blouf

Bibliothèque Lire en Afrique de Simbandi Brassou

La bibliothèque Lire en Afrique de Simbandi Brassou sera la première à être visitée par l’équipe de Lire en Afrique en 2020.
Le bibliothécaire Yancouba Ndonky Soumaré nous accueille. Sa bibliothèque est toujours très bien tenue, classement, connaissance des livres, propreté...
Les bibliothécaires Lire en Afrique de Mlomp (Lamine Diatta) et de Simbandi Balante (Edouard Corréa) accompagnent la visite et en profitent pour échanger avec leur collègue.

JPEG - 184.3 ko
Simbandi Brassou
Le local de bibliothèque est une ancienne mairie, rénovée par la municipalité, carrelage, peinture etc.
JPEG - 157.1 ko
Simbandi Brassou
Revue des registres de prêt, des adhésions et des consultations sur place
JPEG - 187.2 ko
Simbandi Brassou
Quand Lamine Diatta, Bibliothécaire à Mlomp, Edouard Correa, bibliothécaire à Simbandi Balante et Yancouba Donky Soumaré, bibliothécaire à Simbandi Brassou se rencontrent !
JPEG - 154 ko
Simbandi Brassou
Bibliothèque toujours propre et bien classée

Bibliothèque Lire en Afrique Simbandi Balante

Après Simbandi Brassou, visite à Simbandi Balante. Le bâtiment construit pour la bibliothèque, par les populations n’est pas en très bon état, la toiture laisse passer l’eau en saison des pluies. Edouard Corréa, le bibliothécaire doit protéger les livres en les rangeant dans des cartons. Dommage qu’il n’ait pas accepté les propositions de relogement faites par la mairie, il y a deux ans.

JPEG - 184.6 ko
Simbandi Balante
Edouard Corréa, depuis 2007, au service de la bibliothèque.
JPEG - 162.5 ko
Simbandi Balante
Les livres mis en cartons pour les protéger de la pluie pendant l’hivernage
JPEG - 167.7 ko
Simbandi Balante
Un local construit par la population, mais qui n’a jamais été enduit. Un peu de rénovation s’avère nécessaire

Bibliothèque Lire en Afrique de Coubalan

L’an passé, les tôles du toit avaient été emportées par la tempête. Heureusement, la mairie les a fait remplacer avant l’hivernage.
Fin 2019,150 jeunes élèves, encadrés par des lycéens pour du soutien scolaire, sont venus s’inscrire à la bibliothèque où sont organisées des séances de lecture. L’impact de la bibliothèque s’en trouve démultiplié.

JPEG - 205.3 ko
Coubalan
Laurent Sambou, le bibliothécaire. Un fin connaisseur des livres de la bibliothèque
JPEG - 148.8 ko
Coubalan
La grande salle de la bibliothèque Lire en Afrique de Coubalan
JPEG - 184.3 ko
Simbandi Brassou
Le local de bibliothèque est une ancienne mairie, rénovée par la municipalité, carrelage, peinture etc.

Bibliothèque Lire en Afrique de Badiana

Nouvelle bibliothèque Lire en Afrique à Badiana (Casamance département de Bignona).
Des ressortissants de Badiana sont venus à Joal, prendre livraison de la dotation de livres mise à disposition par Lire en Afrique, soit 1800 livres pour une valeur de 8 millions de Francs FCFA. Les cartons, d’abord hébergés à Mbour, vont être transportés par le car horaire de Badiana jusqu’à destination.
Un local à usage de bibliothèque a été construit par le village. En attendant l’arrivée des livres, il a servi temporairement de boutique.
La formation du bibliothécaire va être assurée par Lamine Diatta, bibliothécaire de la bibliothèque Lire en Afrique de Mlomp.

JPEG - 145.9 ko
Badiana
La dotation Lire en Afrique préparée à Joal. 1 800 livres pour 8 millions de FCFA environ
JPEG - 164.2 ko
Badiana
Un ressortissant de Badiana, enseignant à Mbour, est venu prendre en charge la dotation qui sera transportée par le car régulier jusqu’à Badiana
JPEG - 153.7 ko
Badiana
A Badiana, la bibliothèque attend sa dotation. Le local a été construit par la localité
JPEG - 162.8 ko
Badiana
Conciliabule devant la future bibliothèque avec le président de la jeunesse. Lamine Diatta, Bibliothécaire Lire en Afrique à Mlomp accepte de forme deux futurs bibliothécaires

Bibliothèque Lire en Afrique de Djinaki

Dotée de livres par Lire en Afrique en 2016, la localité de Djinaki a fait construire le local à usage de bibliothèque.
Hélas, une termitière en proximité convoite les livres et les étagères. Le sol s’est fissuré.Le bibliothécaire est parti vers d’autres activités.
Lamine Diatta, bibliothécaire Lire en Afrique à Mlomp, a accepté de former une nouvelle équipe.
Quelques chaises et tables permettraient la consultation sur place.
Espérons des jours meilleurs à cette bibliothèque dont les livres sont bien classés et attrayants.

JPEG - 178.3 ko
Djinaki
Éliane et l’étudiant qui ; de façon intérimaire, gère la bibliothèque inspectent le classement
JPEG - 165.5 ko
Djinaki
Une belle dotation, mais un local en risque à cause des termites
JPEG - 173.7 ko
Djinaki
Le local à usage de bibliothèque construit par la localité

Bibliothèque Lire en Afrique de Tendouk

Le responsable de la bibliothèque de Tendouk est toujours là, plein d’humour, Il est maintenant policier de proximité est a été heureusement affecté chez lui, à Tendouk. Mais malheureusement, la bibliothèque n’est apparemment plus fréquentée. Il semble qu’ils n’ont pas su renouveler l’équipe de bibliothécaires.

JPEG - 145.5 ko
Tendouk
Le local à usage de bibliothèque
JPEG - 157.7 ko
Tendouk
Yancouba Thiam, le responsable de la bibliothèque
JPEG - 165.9 ko
Tendouk
La bibliothèque paraît abandonnées
JPEG - 178.1 ko
Tendouk
Pourtant les collections sont très riches

Bibliothèque Lire en Afrique de Kartiak

Comme nous l’avions constaté l’an passé, la bibliothèque est envahie par les dons intempestifs de manuels en provenance de l’étranger. Or, selon les responsables et bibliothécaires de Kartiak, il n’y a pas d’usage pour ces manuels à la bibliothèque. Pour autant, personne n’ose les retirer de la bibliothèque pour les donner au lycée par exemple. Lamine Diatta, bibliothécaire à Mlomp accepte un échange : il prend trois exemplaires de chaque titre contre des classiques Hachette à prendre dans sa bibliothèque. Mais il reste des centaines de manuels !!
Le registre des prêts montre que la lecture s’est bien diversifiée, les Tom Tom et Nana, j’aime lire, les albums, les Adoras (romans sentimentaux) etc. sont très demandés.

JPEG - 140.3 ko
Kartiak
Ancien local de télécentre reconverti en bibliothèque
JPEG - 165.1 ko
Kartiak
Éliane et Youba Badgi, le responsable de la bibliothèque
JPEG - 170.8 ko
Kartiak
Les lycéens impliqués dans la gestion de la bibliothèque appuyés sur les manuels surnuméraires

Bibliothèque Lire en Afrique de Mlomp (Bignona)

Avec son nouveau local, ses rideaux, ses livres bien classés, la richesse de ses collections fournies par Lire en Afrique, Mlomp est maintenant la plus belle des bibliothèques Lire en Afrique de Casamance.
Innovation majeure, Lamine Diatta a, pour adjoint, un jeune 6° qui est honoré de tenir les registres de prêts.
Inquiets du niveau scolaire des élèves, le village a mandaté une commission pour réfléchir aux moyens d’améliorer les résultats.Les membres de cette commission sont venus à la bibliothèque pour une séance de réflexion avec le bibliothécaire et l’équipe de Lire en Afrique, Marie Josèphe et Eliane.
Nous avons présenté la structure des collections que nous avons conçue pour répondre aux besoins des jeunes scolarisés du pré-scolaire à la préparation des concours en passant par l’élémentaire et l’enseignement moyen. Nous avons mis un focus particulier sur la littérature jeunesse, avec laquelle la maîtrise du français peut s’acquérir de façon plus ludique. Nous portons également une attention particulière aux documentaires de vulgarisation scientifique, visant à pallier les carences constatées dans l’accès aux filières scientifiques. Pour nous, il est clair que la clef de la réussite scolaire suppose la fréquentation de la bibliothèque, la lecture d’ouvrages aussi variés que les BD, les albums, les fictions jeunesse, les documentaires etc...et la bibliothèque est là pour les offrir aux enfants de Mlomp.

JPEG - 140.4 ko
Mlomp
Bibliothèque, on peut l’être à tout âge !
JPEG - 143.1 ko
Mlomp
Séance de prêt, le bibliothécaire a 11 ans (6°). Il rempli consciencieusement sa tâche
JPEG - 160.7 ko
Mlomp
Engouement pendant la séance de prêt
JPEG - 173.3 ko
Mlomp
Séance de réflexion avec la commission chargée de réfléchir à l’amélioration du niveau des élèves
JPEG - 163.1 ko
Mlomp
Le très beau bâtiment neuf de la bibliothèque de Mlomp