Séminaire SINE SALOUM KAOLAK 2014

lundi 24 novembre 2014
par  LEA

Le séminaire annuel des bibliothèques du Réseau Loire en Afrique du Sine Saloum s’est tenu le 9 février 2014 dans les locaux de l’Alliance française de Kaolak.

Les bibliothécaires participent munis de leur bilan annuel et font part de leurs résultats pour l’année écoulée

Tableau synthétique des résultats 2013 comparés à ceux de l’année précédente

Nom de la bibliothèque Ouverture de la bibliothèque Nombre de livres Adhérents en 2013 Adhérents en 2012 Prêts 2013 Prêts 2012 Moyenne des prets par lecteur 2013 Moyenne des prets par lecteur 2012
Dioffior CEM 2003 2 000 327 358 1 987 1 648 6 5
Dioffior foyer 2006 4 340 25 58 289 840 12 14
PetiTe Côte oct 2007 2 621 299 274 2 761 1 471 9
Ngothie juin 2007 2 000 53 40 149 200 3 5
Malem Hodar nov 2007 1 500 150 147 333 2 187 2 15
Mboss Juin 2008 1 360 306 272 2 025 1 077 7 4
Passy Février 2010 1 500 214 177 4 064 5 581 19 32
Diouroup Juillet 2009 3 361 absente 208 absente 1 632 8
Thiare 2011 2 500 501 137 1 430 465 3 3
Birkelane 2011 2 500 905 898 2 390 4 569 3 5
Keur Saloum Diane 2011 2 500 74 198 412 716 6 4
Djilor Saloum 2011 2 500 228 179 561 341 2 2
Ndiebel Janvier 2012 2 500 absente 93 absente 1 687 18
Nioro du Rip Août 2012 3 000 59 10 317 5 -
Total 34 182 3 141 3 049 16 718 22 414 5 7

Malgré l’absence de deux bibliothèques : Diouroup et Ndiebel on constate une progression globale du nombre d’adhérents.

JPEG - 80.4 ko
Séminaire Sine Saloum photo de groupe

Bibliothèque de Mboss représentée par Barthie Diallo

L’équipe des bibliothécaires a connu beaucoup de renouvellements. Ils ont-ils décidé de compléter leur équipe en faisant appel à toute personne disponible.
Les lecteurs de la bibliothèque de Mboss continuent à être les meilleurs au lycée de Guingueneo, de vrais rats de bibliothèques. Ils la fréquentent même pendant les fêtes par exemple. Mboss, à son tour, vient d’être doté d’un lycée.
Comme le local est partagé avec les classes de préscolaire, ça pose problème pour la tenue de la bibliothèque.

Les enseignants se documentent à la bibliothèque pour préparer leurs examens. Ils y reviennent aussi pour se perfectionner. La bibliothèque est toujours le point de passage obligé, lors des regroupements pédagogiques mensuels du secteur.
Le faible taux de participation des filles à la bibliothèque est souligné. Les bibliothécaires n’expliquent pas ce phénomène. A suivre.

JPEG - 49.4 ko
Bibliothèque de Mboss, bâtiment similaire à celui de Ngothie
JPEG - 85.1 ko
Bibliothèque de Mboss, locaux partagés avec le préscolaire

Bibliothèque de Birkelane représentée par Mamadou Ndao

La bibliothèque a connu de gros problèmes de récupération des ouvrages en particulier auprès des élèves qui quittent la localité après les vacances. Elle a reçu la visite du maire qui n’a pas évoqué son projet de construction d’un nouveau local pour la bibliothèque alors qu’il s’en est ouvert par téléphone à Lire en Afrique. A suivre....

JPEG - 82.5 ko
Bibliothèque de Birkelane
JPEG - 84.9 ko
Bibliothèque de Birkelane
JPEG - 65.8 ko
Bibliothèque de Birkelane

Bibliothèque de Ngothie représentée par Mbaye Dieye

Mbaye Dieye est toujours seul à s’occuper de la bibliothèque. Elle est loin du CEM où il enseigne : environ 2.5 km . Cette année Mbaye s’est annexé la grande salle du local (locaux construits dans le cadre d’un programme d’alphabétisation des femmes) comme salle de lecture. Les promesses de construction ou de réhabilitation d’un local adapté n’ont pas été tenues par le village.

JPEG - 57.3 ko
Bibliothèque de Ngothie
JPEG - 75.8 ko
Bibliothèque de Ngothie - Mbaye Dieye

Bibliothèque de Dioffior Foyer représentée par Abdoulaye Ndong

Un nouveau président a été élu au Foyer, il demande à rencontrer Lire en Afrique.

Bibliothèque de Dioffior CEM représentée par Ibrahima Faye

Les œuvres au programme sont usées et détériorées.
Un atelier de lecture qui propose des exercices oratoires a été mis en place.

JPEG - 86 ko
Bibliothèque de Dioffior CEM
JPEG - 74.2 ko
Bibliothèque de Dioffior CEM

Bibliothèque de Tiaré représentée par Ismaila Ndiaye et Aïcha

Les lecteurs de Tiaré ont obtenu de bons résultats aux examens. La fréquentation tend à baisser pendant les vacances.
Ismaëla poursuit l’expérience entamée l’an passé en classe : utiliser les romans de la collection ADORAS comme supports de lecture et faire élaborer des fiches de lecture. Cette année, des séances de lecture ont été organisées.
Depuis l’implantation de la bibliothèque, tout le monde a noté l’amélioration des résultats aux examens. Au BEFM, Tiaré est premier du département, et 6° de la région de Kaolack. Tous ceux qui ont eu leur CFE sont des adhérents de la bibliothèque.

Pour les élèves de Tiaré qui sont au lycée à Ndoffane ou de Kaolack, ils nous appellent et on leur envoie les livres demandés par l‘horaire (ligne de bus régulière).

Le prof de maths est maintenant devenu le meilleur lecteur de la bibliothèque. Les professeurs de SVT recherchent des supports ou des idées d’expérience à la bibliothèque.

JPEG - 76.1 ko
Bibliothèque de Tiare
JPEG - 73.7 ko
Bibliothèque de Tiare

Bibliothèque de Nioro du Rip représentée par Boubacar Ly

Au démarrage, ils ont été victime d’une confusion entre cyber et bibliothèque, le public pensant que la bibliothèque était payante ne venait pas. Une campagne auprès des enseignants à battu cette idée en brèche.

La durée des prêts a été réduite pour faciliter la récupération des livres. En parallèle, la bibliothèque encourage la lecture sur place, parce qu’on y varie davantage ses lectures.

Des livres de contes ont été prêtés aux écoles pour attirer le public et en profiter pour expliquer le fonctionnement de la bibliothèque. Des thés débats s’organisent. Une invitation a été lancée aux élèves du primaire à des séances libres de lecture et discussion. Les lundi et mercredi soir sont réservés exclusivement aux élèves du primaire.

Un projet est à l’étude de création des amis de la bibliothèque pour organiser des animations.

Autres projets : participer aux journées mondiales de la francophonie et du livre et de la lecture, organiser un atelier avec les enseignants à partir d’œuvres au programme ; mettre en place un atelier avec les enseignants à partir des œuvres au programme : le Ménon…. .

JPEG - 67.2 ko
Bibliothèque de Nioro du Rip
JPEG - 68 ko
Bibliothèque de Nioro du Rip

Bibliothèque de Passy représentée par Seydou Mbodj

Un ressortissant de Passy : Pape Cisse, a offert 10 ordinateurs et un cyber a été ouvert dans les locaux du foyer qui prend la suite de 2 autres cyber qui ont fait faillite.

Les bibliothécaires déplorent que les nouvelles recrues dans l’équipe aient tendance à la quitter : Ils gagnent en expérience et en lecture, mais pas en rémunération, même en expliquant que chacun est là pour développer la lecture.
Au fil des ans la fréquentation apparaît en dent de scie, importante surtout pour les classes d’examens.

Les enseignants exigent des fiches de lecture et il n’y a qu’à la bibliothèque qu’on trouve des livres, le lycée n’en a que trop peu.
Il faut aussi déplorer que les professeurs ne lisent pas et donc ne fréquentent pas la bibliothèque.

Les livres les plus lus à la bibliothèque sont ceux de la collection ADORAS et la série Tom Tom et Nana.

La bibliothèque a eu, à deux reprises, la visite du maire.

JPEG - 45.9 ko
Centre socio-culturel de Passy qui abrite la bibliothèque
JPEG - 54 ko
bibliothèque de Passy
JPEG - 52.9 ko
Bibliothèque de Passy

Bibliothèque de Djilor Saloum représentée par Talla Ndour

Talla fait partie de l’équipe de bibliothécaires depuis 2 ans. Un mur de clôture a été bâti autour de la bibliothèque et la salle a été réfectionnée. Elle dispose maintenant d’une salle de lecture

Les élèves de terminale et de 3° viennent à la bibliothèque pour la lecture sur place. Les œuvres au programme sont très demandées.
Avec le budget, la bibliothèque a acheté du mobilier qui aurait du être fourni par la mairie.

JPEG - 68.5 ko
Bibliothèque de Djilor Saloum
JPEG - 99.5 ko
Bibliothèque de Djilor Saloum

Bibliothèque du Collège de la petite Côte à Joal représentée par Paul Ndiaye

La bibliothèque du Collège de la Petite Côte accueille les élèves du collège et les anciens élèves qui demandent à continuer à profiter des livres. Elle est gérée par 2 grands élèves sous la super vision de Paul N’diaye, professeur d’anglais au collège. Elle vit au rythme de l’école. Le nouveau directeur est un fana de lecture et impose une heure de bibliothèque dans le planning de chaque classe. Lors du FOSCO, les élèves apprécient le Scrabble. Les 5 premiers reçus au centre d’examen sont des lecteurs de la bibliothèque. Les résultats aux examens de BFEM ont progressés régulièrement depuis l’implantation de cette bibliothèque, partis de moins de 50 % en 2006, nous approchons maintenant des 100 %.

JPEG - 89.2 ko
Bibliothèque de Joal CPC
JPEG - 75.4 ko
Bibliothèque de Joal CPC
JPEG - 74.4 ko
Bibliothèque de Joal CPC

Bibliothèque de Malem Hodar représentée par Ousseynou Faye

La bibliothèque de Malem Hodar a été déménagée en 2012. Le nouveau local a été obtenu grâce à la ténacité de l’équipe qui est intervenue auprès du maire et du préfet. Elle a fait savoir que Lire en Afrique allait venir reprendre les livres si un autre local n’était pas trouvé. Depuis, le bibliothécaire Sire N’diaye a quitté ses fonctions et l’enseignement, il a réussi un concours pour entrer dans la police. C’est Ousseynou, enseignant de l’élémentaire, bibliothécaire depuis 2007 qui poursuit la tâche en assurant deux permanences le mercredi et le samedi. Une retraitée, antérieurement employée à la Lonasse, participe aussi à la gestion de la bibliothèque, elle passe même tout son temps à la bibliothèque.
Pendant les vacances, la bibliothèque est restée ouverte et a accueilli beaucoup d’étudiants et les bibliothécaires ont mis en place une surveillance particulière concernant les étudiants qui ne sont pas du village.

Les consultations sur place sont importantes, mais pas encore répertoriées dans les statistiques.
Avec le budget de la bibliothèque, le local a été électrifié, ce qui permet d’ouvrir jusqu’à 21H, les factures d’électricité sont prises en charges par la mairie. Ont aussi été achetées les œuvres au programme du lycée qui sont en consultation sur place.
Le maire a donné une caisse de livres. La bibliothèque a reçu les partenaires belges de Mollenbeck.

Malem vient d’être doté d’un lycée.

JPEG - 67.4 ko
Bibliothèque de Malem Hodar dans l’enceinte de l’Hötel de ville
JPEG - 61.1 ko
Bibliothèque de Malem Hodar

Portfolio

Bibliothèque de Dioffior foyer, le centre (...) Bibliothèque de Dioffior foyer Bibliothèque de Dioffior foyer Centre socio-culturel de Ndoffane qui (...)

Navigation

Articles de la rubrique